2019-2020


Éducaloi
 
Éducaloi : C’est clair !

Par Pierre-Luc Beauchesne, avocat
(Article diffusé le 20 août 2019)

Le 5 septembre prochain, lors de la cérémonie de la Rentrée judiciaire, la Médaille du Barreau de Montréal sera remise à Éducaloi, en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la cause de la justice. Pour le bâtonnier de Montréal, Me Alexandre Forest, la remise de la plus haute distinction du Barreau de Montréal à Éducaloi cadre parfaitement avec le thème retenu pour cette rentrée. Selon le bâtonnier, « remettre en question l’ordre établi et placer le justiciable au cœur de chacune de ses interventions, c’est très exactement ce que fait Éducaloi jour après jour, depuis 20 ans ».

Qui parmi vous ne connaît pas Éducaloi ? Éducaloi, c’est la référence incontournable en matière d’information et d’éducation juridiques au Québec, et ce, autant auprès des citoyens que des intermédiaires des milieux juridique, scolaire et communautaire. Cet organisme de bienfaisance, qui fêtera ses 20 ans en mars prochain, reçoit plus de six millions de visites annuellement sur son site Internet, alors que ses différentes plateformes sociales (vous pouvez suivre Éducaloi sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube) comptent plus de 40 000 abonnés.

Né à la suite d’une initiative du Barreau du Québec, dans la foulée du rapport du Professeur Roderick A. MacDonald sur l’accessibilité à la justice en 1991, Éducaloi s’est toujours donné pour mission d’informer le public sur la loi, sur ses droits et ses obligations, le tout de façon claire et accessible. Depuis sa création en 2000, Éducaloi a parcouru bien du chemin et continue de contribuer, avec son équipe de près de 30 professionnels multidisciplinaires, à faire du Québec une société qui agit de façon concrète pour améliorer l’accès au droit et à la justice. On ne peut que souligner le travail incroyable de Me Nathalie Roy, cofondatrice d’Éducaloi, qui a été sa directrice générale jusqu’en février 2017 et qui est en grande partie responsable de son succès et de sa notoriété. En 2014, Me Roy a reçu le Mérite du Barreau du Québec et la distinction Avocate émérite (Ad. E.), afin de souligner son dévouement à la cause de la justice.

Éducaloi est beaucoup plus qu’un site Internet et des capsules juridiques. En fait, la mission d’Éducaloi dépasse la simple transmission de l’information juridique pour s’étendre à l’éducation juridique. Comme l’explique Me Ariane Charbonneau, directrice générale d’Éducaloi, « l’éducation juridique va bien au-delà de l’apprentissage des lois en vigueur et vise à sensibiliser les citoyens aux dimensions juridiques du quotidien et à développer chez eux des aptitudes pour leur permettre d’exercer leurs droits. Ainsi, une personne bien éduquée juridiquement pourra plus facilement prendre une décision éclairée, régler une situation conflictuelle et ainsi éviter des problèmes juridiques, ce qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit du nouveau Code de procédure civile. » En d’autres mots, Éducaloi souhaite que les gens aient accès au droit, plus précisément aux règles de droit (les « règles du jeu » de notre vie en société), afin qu’ils soient en mesure de s’y retrouver (l’aspect « information »), tout en développant les habiletés nécessaires pour bien jouer (l’aspect « éducation ») ! Information et éducation juridiques vont donc de pair.

Bien que le citoyen soit au centre de ses actions, Éducaloi est également présent pour aider les juristes au sein de leur organisation, et les institutions privées, publiques et parapubliques, à développer leurs habiletés en communication claire du droit et à améliorer leurs outils de communication. Pensons, par exemple, à la simplification de modèles de lettres, qui permet au justiciable de mieux comprendre ce qui est attendu de lui. Devenu un expert dans son domaine, Éducaloi partage ainsi ses connaissances et acquis en matière de communication juridique avec les intervenants de première ligne. Comme le souligne Me Charbonneau, « Éducaloi veut transmettre sa force et son expertise aux autres acteurs du milieu juridique et travailler avec eux pour qu’ils se sentent encore plus efficaces dans leur rôle de communicateur. Le but ultime est évidemment de rejoindre un maximum de citoyens et de favoriser un meilleur accès au droit et à la justice. »

Au Québec, Éducaloi a été un des premiers instigateurs du mouvement du langage clair en droit. Comme on peut le lire sur son site Internet, « le ‘langage clair en droit’ est une expression qui signifie ‘communiquer le droit de façon claire et efficace’. Il s’agit d’adapter les mots et les concepts juridiques, de même que la structure de pensée juridique, pour qu’une personne non-juriste puisse comprendre ses droits et ses obligations. » C’est dans cet esprit qu’en octobre 2018, Éducaloi a présenté la 7e édition du colloque international biennal Clarity, consacré à la clarté des communications juridiques. Ce colloque, qui s’est tenu pour la première fois au Québec, a accueilli plus de 500 participants provenant de 20 pays, ce qui démontre l’intérêt et la pertinence de ce mouvement.

Rien n’est plus naturel pour Éducaloi que de promouvoir l’importance d’un langage clair en matière juridique, d’autant plus qu’un meilleur accès au droit va de pair avec le fait de communiquer de façon claire et efficace. Comme le mentionne Me Charbonneau, « le véritable défi est d’être le plus clair possible, tout en conservant la rigueur et la précision juridique. Et surtout, il n’y a pas de communication claire sans empathie, sans véritable effort et intérêt de comprendre dans quel état d’esprit notre interlocuteur se trouve. En tant qu’avocat, si on a vraiment comme préoccupation d’aider la personne qui nous consulte, il faut s’assurer que les gens nous comprennent… et soient compris ! »

Malgré sa crédibilité et sa notoriété, le financement reste une responsabilité constante pour Éducaloi. Pour mener à bien sa mission et ses projets, il doit également compter sur l’aide et l’appui de notre communauté juridique. En octobre dernier, Éducaloi a lancé sa campagne de financement « 500 jours pour la justice », dont l’objectif est d’amasser 250 000 $, et ce, sous la présidence de l’honorable Marie Deschamps, de l’honorable François Rolland et de Me Kim Thomassin. Pour faire un don vous pouvez cliquer sur le lien suivant : https://educaloi500jours.ca/don.

Soyons tous fiers du travail d’Éducaloi qui, en plus de contribuer à un meilleur accès au droit et à la justice, permet à sa façon d’améliorer l’image des avocats et de notre profession.