Me Nathalie Guertin : une force tranquille au service de la protection du public

Par l’équipe des communications

Le 8 mai dernier, lors de son Assemblée générale annuelle, le Barreau de Montréal a remis le tout premier Prix d’excellence du bâtonnier à Me Nathalie Guertin, directrice des affaires juridiques de la section, afin de souligner son engagement et son travail envers la protection du public et l’accès à la justice dans le district judiciaire de Montréal.

Pratiquant le droit depuis près de 30 ans, Me Guertin se démarque par son dévouement à la cause de la justice, principalement en matière de pratique illégale de la profession.

Un parcours académique varié ayant un dénominateur commun : aider les citoyens du monde

Contrairement à plusieurs juristes, le parcours universitaire de Me Guertin n’a pas débuté en droit. Il s’amorce plutôt par des études en linguistique et études russes à l’Université de Montréal. C’est quelques mois plus tard, alors intéressée par le droit international, qu’elle intègre la Faculté de droit de cette même institution.

Une fois son baccalauréat et l’École du Barreau complétés, elle effectue un bref détour à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) pour poursuivre des études en communication. Pourquoi? Afin d’explorer différentes options de carrière à l’international, notamment le potentiel d’œuvrer comme journaliste sur le terrain, plus particulièrement en zone de guerre.

Le passage de la cigogne ayant mis sur pause ses nouvelles études, elle décide finalement de compléter son parcours en droit. Ainsi, une fois son stage du Barreau en droit de l’immigration terminé, elle entame sa carrière dans le monde communautaire où elle a particulièrement aimé sentir qu’elle faisait une différence dans la vie de gens se trouvant souvent en situation de vulnérabilité.

Près de 10 ans de pratique plus tard, incluant un passage en cabinet, elle joint les rangs du Barreau de Montréal comme coordonnatrice de comités et est affectée aux dossiers de pratique illégale de la profession sur le territoire montréalais. Elle est aujourd’hui à la tête de la Direction des affaires juridiques où, en plus de veiller à l’encadrement et à la bonne marche de son service, elle traite, avec son équipe, plusieurs dizaines de plaintes en matière d’exercice illégal annuellement.

Au cœur de ce parcours diversifié s’est toujours trouvé le fort désir d’aider les citoyens, et ce, au-delà des frontières géographiques et sociales. C’est ce qui l’anime encore aujourd’hui.

Un savoir encyclopédique, au service d’autrui

Toujours autant passionnée par son métier, c’est surtout la soif d’apprendre qui la stimule. Elle voit chaque journée comme une nouvelle opportunité d’apprentissage. Comme tous ses dossiers sont uniques, elle est constamment appelée à approfondir ses connaissances sur une foule de sujets couvrant différents domaines du droit.

Vous avez une question d’ordre juridique? Elle a très probablement la réponse. Et, si elle ne la détient pas, elle connait très certainement quelqu’un qui la détient et qui la partagera avec elle afin de fournir, en fin de compte, une explication des plus détaillées.

En plus de sa grande rigueur et expertise, l’humilité de Me Guertin est absolument déconcertante. Interrogée sur ce que le Prix d’excellence représentait pour elle, plutôt que d’exposer ses nombreuses réalisations professionnelles, elle a tenu à rendre hommage à ses homologues de la communauté juridique :

« Je connais tellement d’avocats que j’admire pour leurs accomplissements et qui, à mes yeux, méritent pleinement ce prix. Si je suis où je suis aujourd’hui, c’est grâce à tous ces excellents juristes, que j’ai notamment pu côtoyer sur mes comités. C’est parce que j’ai des confrères qui ont été si généreux pour partager leurs connaissances avec moi et s’impliquer auprès du Barreau. Je les en remercie », souligne Me Guertin.

Lorsqu’elle s’est vu décerner ce prix, Me Guertin a aussi eu une pensée pour sa famille, qui l’a toujours supportée. Elle leur en est grandement reconnaissante.

À l’aube de sa 30e année de pratique, Me Guertin entend poursuivre son travail en matière de pratique illégale de la profession, mais souhaite surtout, plus que jamais, redonner à ses collègues en partageant son savoir et son expertise. La protection du public et l’accès à la justice font tout simplement partie de son ADN.

À propos du Prix d’excellence du bâtonnier

Créé en 2024 sous le bâtonnat de Me David Ettedgui, le Prix d’excellence du bâtonnier est remis toutes les années lors de l’Assemblée générale annuelle à un membre de la section qui s’est démarqué depuis le début de sa carrière par son travail et ses engagements envers la protection du public et l’accès à la justice dans le district judiciaire de Montréal.

Pour en savoir plus, cliquez ici.