Le vieux Palais de justice, témoin d’un projet de capitale


RÉSUMÉ

Lorsque la construction de ce qui deviendra le « vieux » palais de justice s’amorce en 1851, Montréal n’est déjà plus capitale. Pourtant, ce bâtiment majestueux en est sans doute la principale trace dans le paysage bâti du Vieux-Montréal d’aujourd’hui. En effet, l’incendie du premier palais en 1844 survient au moment même où la capitale est transférée de Kingston à Montréal. Certes, la perte est totale, mais le projet de le remplacer s’insère dans un vaste plan d’aménagement d’une cité administrative. C’est donc comme un projet de capitale que se planifie l’édification de ce nouveau palais, qui deviendra un haut-lieu de l’administration moderne de la justice.