Assemblée générale annuelle


AGA 2022 : le plaisir de se retrouver
Par Pierre-Luc Beauchesne, avocat
 

L’assemblée générale annuelle (AGA) du Barreau de Montréal s’est tenue le 10 mai dernier à l’hôtel William Gray. Ce fut l’occasion parfaite pour les membres de se revoir enfin en personne et de faire le bilan de la dernière année. Ce fut aussi le moment où le bâtonnier sortant, Me Extra Junior Laguerre, a cédé sa place à la nouvelle bâtonnière, Me Julie Mousseau

 
Prix Pierre-Fournier
 
Le prix Pierre-Fournier a été remis cette année à Me Martin Chalifour, procureur en chef au Bureau de Montréal du Directeur des poursuites criminelles et pénales. Me Extra Junior Laguerre a souligné l’impressionnante carrière de Me Chalifour et le travail colossal du comité des infractions, qu’il préside depuis 2018. Dans son allocution, Me Chalifour s’est dit fort touché de recevoir ce prix de ses pairs. Fier du travail accompli par le comité des infractions qui veille à la protection du public et des personnes vulnérables, il souhaite avant tout donner un sens à sa profession et la faire connaitre. 
 
Rapport du trésorier
 
Les états financiers ont été présentés par le trésorier, Me David Ettedgui, qui rapporte un surplus de 253 910 $ cette année. Alors que les revenus ont augmenté, les dépenses ont été bien en dessous des prévisions. Me Ettedgui a également annoncé la nomination d’Ernst and Young à titre d’auditeur pour le prochain exercice financier. De plus, l’assemblée a approuvé la résolution du Conseil d’indexer les cotisations selon l’indice des prix à la consommation de la région de Montréal pour 2021 (3,7 %). 
 
Rapport du bâtonnier sortant
 
C’est avec beaucoup d’émotions que Me Extra Junior Laguerre a fait le bilan de son bâtonnat et des projets qu’il a mis de l’avant. L’élaboration du plan stratégique 2022-2025 a été un exercice essentiel afin de réfléchir à l’identité du Barreau. Me Laguerre a également continué la réflexion amorcée par sa prédécesseure, Me Robin Schiller, sur les pratiques de gouvernance en place et l’amélioration des processus internes. Élément central du bâtonnat de Me Laguerre, la promotion de la diversité et de l’inclusion a été cette année au cœur des décisions du Barreau, notamment avec la création d’un comité ad hoc. Le Conseil a également revu la façon de constituer les comités, tout en uniformisant les critères de sélection.
 
Me Laguerre s’est aussi rappelé avec fierté de la Rentrée judiciaire 2021, sous le thème de la justice d’aujourd’hui et de demain, où il a remis médaille du Barreau à Mme Juanita Westmoreland-Traoré. Il a remercié tous les membres du Conseil, soulignant le travail exceptionnel de la directrice générale, Mme Gislaine Dufault et l’entrée en fonction de la directrice générale adjointe et future DG, Me Tamara Davis
 
Proclamation des dirigeants et conseillers élus
 

 
Me Patrice Guay, président d’élection, a rappelé les résultats du dernier vote et a annoncé la composition du Conseil 2022-2023 : Mes Julie Mousseau (bâtonnière), David Ettedgui (premier conseiller), Alice Popovici (trésorière), Mathieu Jacques (secrétaire), Patricia Nowakowska (représentante du Jeune Barreau de Montréal) et les conseillers Mes Valérie Assouline, Indra Balassoupramaniane, Mélanie Dugré, Brigitte Garceau, Caroline Larouche, Chantale Massé, Jonathan Pierre-Étienne et Stephanie Lisa Roberts.
 
Mot de la nouvelle bâtonnière
 
Me Laguerre a remis le traditionnel bâton à la nouvelle bâtonnière, Me Julie Mousseau, avocate en litige fiscal au ministère de la Justice du Canada depuis plus de 20 ans. Le Barreau de Montréal occupe une place importante pour Me Mousseau, qui siège sur le Conseil depuis 2017. Durant son mandat qui sera sous le thème Bâtissons l’avenir/Building Tomorrow, la nouvelle bâtonnière compte continuer de mettre en place de meilleures pratiques de gouvernance, d’actualiser les façons de faire et de mieux baliser le rôle du Conseil.
 
Me Mousseau souhaite aussi que le Barreau de Montréal soit davantage présent sur la place publique et y trouve sa voix. Elle invite également tous les membres à s’impliquer, surtout dans le contexte difficile actuel marqué par le manque de personnel. 
 
Le Barreau de Montréal remercie ses précieux partenaires pour leur indéfectible soutien: