Salon VISEZ DROIT 20th Edition : summary report




La 20e édition du Salon VISEZ DROIT, dont le thème était Justice en fête, s’est tenue du 3 au 6 avril 2017 au complexe Desjardins et a, encore une fois, connu un grand succès, tant par les nombreuses consultations juridiques qui y ont été offertes, que par l’importante participation du public.

La ministre de la Justice, Me Stéphanie Vallée, a souligné combien le Salon était l’occasion par excellence pour le public montréalais d’obtenir de l’information précieuse sur notre système de justice.

Le bâtonnier Simon Tremblay a remis le prix VISEZ DROIT à Me Nadine Marchi et à Mme Florence Pépin pour les remercier de leur contribution indéfectible au Salon.

Au cours de la semaine, le public et les écoles présentes au Salon ont pu assister à une foule d’activités sur le thème de la justice, animées par le dynamique duo formé de Me Francine Beaumier et de la comédienne Lynda Johnson, sous la direction de la grande chef d’orchestre, Mme Gislaine Dufault.

Le coup d’envoi des activités a été donné par un dialogue portant sur les réussites et défis montréalais en matière d’accès à la justice, animé par Mme Esther Bégin avec, notamment, le professeur Pierre Noreau, directeur du projet ADAJ et M. Serge Lareault, protecteur des personnes en situation d’itinérance à la Ville de Montréal. La journée a été clôturée par un jeu-questionnaire opposant d’anciens bâtonniers au bâtonnier actuel et au bâtonnier-élu, suivi d’un procès simulé en droit criminel, interprété par des étudiants du cégep.

Au cours de la seconde journée, les élèves ont tenté d’identifier parmi divers intervenants le Commissaire à l’enfance de la Ville de Montréal. Ils ont par la suite assisté à une courte pièce de théâtre interprétée par leurs collègues du primaire portant sur l’impact des mots dans la musique, suivie par un entretien avec la psychologue, Dre Stéphanie Léonard, et le criminaliste, Me Walid Hijazi. La fin de la journée a été marquée par un jeu interactif sollicitant leurs connaissances sur les jalons juridiques ayant marqué l’histoire depuis la fondation de Montréal.

La troisième journée a débuté par deux capsules interprétées par les élèves du secondaire, suivies par une discussion portant sur le difficile équilibre entre l’intérêt individuel et l’intérêt collectif, avec notamment la pédiatre Dre Gaëlle Vekemans et Mme Julie Boisvert du SPVM. Le Salon a ensuite accueilli les gagnants du concours La Justice a bonne mine, qui avait pour thème « Décris le Montréal de tes rêves ». Les gagnants ont été interviewés dans une ambiance « talk show » par Me André d’Orsonnens et François-Étienne Paré.

La dernière journée a vu s’affronter sur scène de talentueux orateurs, avant de laisser place à un procès simulé sur le thème de la non-responsabilité criminelle pour troubles mentaux et à la très populaire joute d’improvisation entre de courageux avocats, sous le regard sévère de l’arbitre François-Étienne Paré. En soirée, plus d’une centaine de bénévoles « fidèles » depuis de nombreuses années se sont réunis pour souffler les 20 bougies du Salon.

Merci aux partenaires de la 20e édition du Salon VISEZ DROIT :