Rentrée judiciaire


September 05 2019, from 10:00 to 20:00

Location: 
Montreal, QC


La Rentrée judiciaire au Barreau de Montréal
Par Pierre-Luc Beauchesne, avocat

Plusieurs juges, invités spéciaux et avocats ont participé, le 5 septembre dernier, aux activités de la Rentrée judiciaire qui se sont déroulées en matinée au Palais de justice et en fin de journée au Grand Quai du Port de Montréal. Pour ceux et celles qui n’ont pas eu la chance d’y assister, voici un aperçu des allocutions qui y ont été livrées.

Ouverture des tribunaux

On a pu assister à la dernière cérémonie d’ouverture des tribunaux de l’honorable Nicole Duval Hesler, à titre de juge en chef de la Cour d’appel, car celle-ci prendra sa retraite au cours de la prochaine année. La juge en chef a rappelé certaines initiatives de la Cour, dont le fait que tous les arrêts importants sont dorénavant traduits, ce qui permettra d’augmenter le rayonnement de la Cour au sein des autres instances canadiennes et internationales. De plus, la Cour d’appel a continué cette année à tenir des auditions à l’extérieur de Montréal et Québec, ce qui permet de mieux faire connaître les instances judiciaires en région.

L’honorable Paul Crampton, juge en chef de la Cour fédérale, a annoncé que le projet pilote sur le bijuridisme procédural prendra bientôt son envol et permettra aux justiciables québécois, dans certains dossiers, d’appliquer les règles du Code de procédure civile. Le juge en chef Crampton a également souligné l’importance de moderniser la Cour et d’accélérer son orientation vers une organisation sans papier, et ce, en mettant notamment plus d’emphase sur les initiatives de dépôt et d’audiences électroniques.

L’honorable Jacques R. Fournier, juge en chef de la Cour supérieure, avec sa franchise habituelle, a fait part de ses réflexions sur l’accès à la justice, rappelant que la Cour supérieure est avant tout un service public. Le juge en chef Fournier a partagé certaines de ses appréhensions relativement au projet de loi C-75 et de la réforme annoncée en droit de la famille, qui pourront faire augmenter drastiquement le volume de dossiers à la Cour supérieure, ainsi que ses préoccupations quant à l’aide juridique et au problème réel de la sous-représentation des justiciables. Selon lui, l’aide juridique ne devrait pas être perçue comme une dépense, mais plutôt un investissement.

L’honorable Lucie Rondeau, juge en chef de la Cour du Québec, a souligné les efforts de la Cour du Québec afin de développer des partenariats avec les membres de la communauté juridique, félicitant au passage Éducaloi qui est cette année récipiendaire de la Médaille du Barreau de Montréal. La juge en chef Rondeau a également manifesté sa reconnaissance envers tous ceux et celles qui ont à cœur l’avancement de la justice.

Le ministre de la Justice et procureur général du Canada, l’honorable David Lametti, a partagé son plus grand respect des institutions judiciaires, soulignant que le succès des prochaines réformes en matière de justice reposera en grande partie sur les tribunaux. Le ministre fédéral a également rappelé, comme fait marquant de la dernière année, l’entente sur le processus de nomination du prochain juge du Québec à la Cour suprême, qui a assuré une participation concrète du Québec.

Finalement, l’honorable Sonia LeBel, vraisemblablement émue de participer à la cérémonie d’ouverture des tribunaux en sa nouvelle qualité de ministre de la Justice et procureure générale du Québec, a fait part de son principal objectif, soit de rehausser la confiance des citoyens envers leur système de justice. La ministre provinciale a souligné l’importance de l’innovation et de la modernisation de la justice, rappelant que des investissements importants seront faits dans le cadre du grand chantier de la transformation de la justice en cours. Me LeBel s’est également entretenu sur la réforme du droit de la famille qui verra à adapter le droit civil aux nouvelles réalités familiales québécoises.

Cérémonie de la Rentrée judiciaire

La cérémonie de la Rentrée judiciaire a été marquée par la présence du premier ministre du Québec, l’honorable François Legault. Dans son allocution, celui-ci a rappelé les trois priorités du gouvernement du Québec en matière de justice. Premièrement, le gouvernement continuera à déployer des efforts en matière d’accès à la justice, notamment en se penchant sur les tarifs d’aide juridique. Deuxièmement, même si des progrès ont été accomplis en matière de délai, il y a encore du chemin à faire. Selon lui, il est clair et impératif qu’il faut moderniser les façons de faire, tout en rebâtissant le lien de confiance avec la population, ce qui est le devoir de tous. Troisièmement, le premier ministre s’est montré enthousiaste au sujet de la prochaine réforme en droit de la famille, qui soulèvera des questions à la fois complexes et déchirantes, rappelant l’importance, plus que tout, que l’enfant soit au centre de cette réforme.

Un des moments les plus touchants de la cérémonie a été le soulignement du 70e anniversaire d’admission au Barreau de Me Pierre Jacques Guay qui a eu droit à une chaleureuse ovation de la part de la confrérie.

M. le bâtonnier Paul-Matthieu Grondin, du Barreau du Québec, a salué les avancées des dernières années en matière d’accès à la justice. S’adressant particulièrement au premier ministre, le bâtonnier Grondin a souligné l’importance de revoir et de revaloriser l’aide juridique, prônant des tarifs équivalents à ceux des autres avocats. Pour lui, l’aide juridique n’est pas seulement un programme social, mais doit être une valeur québécoise à part entière dans laquelle on ne doit pas hésiter à investir.

Me Sabine Uwitonze, présidente du Jeune Barreau de Montréal, a encouragé les nouveaux avocats à s’approprier leur profession, à la façonner et à s’y investir. Cette année, une des priorités du JBM sera de continuer à démystifier les enjeux reliés à la santé mentale, et ce, pour le bien-être de tous ses membres.

M. le bâtonnier Alexandre Forest a remis la Médaille du Barreau de Montréal à Éducaloi représenté par Me Éric Beauchesne, vice-président du conseil d’administration, et par Me Ariane Charbonneau, directrice générale. Dans son mot de remerciement, Me Charbonneau a encouragé les juristes montréalais à parler davantage d’Éducaloi et de son impact sur la société, rappelant que le citoyen est au centre de toutes les actions de cet organisme de bienfaisance.

Dans son allocution, M. le bâtonnier Alexandre Forest, a d’abord rappelé le thème de son bâtonnat : « Pourquoi ? ». Pour lui, il ne fait aucun doute que la protection du public est la raison d’être du Barreau de Montréal. Cette année, son premier objectif sera de continuer à améliorer le Salon VISEZ DROIT, l’événement phare du Barreau de Montréal avec quelque 1 000 consultations juridiques gratuites offertes annuellement. Deuxièmement, toujours dans l’esprit d’une meilleure protection du public, Me Forest veut faire de la Ville de Montréal un interlocuteur privilégié du Barreau de Montréal. À cet effet, le bâtonnier a profité de l’occasion pour annoncer la nomination de Me Patrice Guay, avocat en chef de la Ville, à titre de commissaire à l’éthique du Barreau de Montréal. Le troisième objectif de Me Forest et de son Conseil sera de continuer de s’attaquer à la pratique illégale du droit. Depuis les deux dernières années, le Barreau de Montréal a traité plus de 150 plaintes à cet effet, ce qui démontre que la pratique illégale de la profession demeure un enjeu important en matière de protection du public. Finalement, Me Forest a invité les avocats de Montréal à s’impliquer dans leur communauté, notamment afin que le public reprenne confiance dans ses institutions.

La soirée s’est terminée avec un cocktail dînatoire au magnifique Pavillon du Grand Quai du Port de Montréal.
Une rentrée fort réussie.

Merci aux partenaires de l'évènement :
La Financière des avocats et Montpetit Recrutement | Ressources humaines.
    

        
   

ANNIVERSAIRES D'ADMISSION AU BARREAU

70e anniversaire 
Me Pierre Jacques Guay, c.r., avocat à la retraite

60e anniversaire 
Me Jacques-Guy Béliveau, c.r., avocat à la retraite, Me Jacques Brien, avocat à la retraite, le très honorable Jean Chrétien, C.P., C.C., O.M., c.r., Ad. E., avocat à la retraite, l'honorable Jean Crépeau, avocat à la retraite, Me Jean-Jacques Gagnon, Ad. E., avocat à la retraite, l'honorable Paul Jolin, avocat à la retraite, Me Julian Kotler, c.r., Me Alain Létourneau, c.r., Ad. E., l'honorable Joseph R. Nuss, C.M., c.r., Ad.E., M. le bâtonnier Guy Pepin, c.r., Ad. E., Me Jean Sauriol, avocat à la retraite, Me Claude-Armand Sheppard, Ad. E., Me Edmund E. Tobin, avocat à la retraite

50e anniversaire
Me Harry J. F. Bloomfield, c.r., Me Jean E. Clerk, c.r., Me Michael V. David, Me Donald Devine, Me Louise Doyon, avocate à la retraite, Me Paul-A. Gélinas, Me Luc R. Gervais, avocat à la retraite, Me Jean-Pierre Girouard, avocat à la retraite, l'honorable Serge Joyal, C.P., O.C., O.Q., Ad. E., Me David H. Kauffman, Me Michael H. Kay, Me Leonard Kliger, Me Lisette Lafontaine, avocate à la retraite, Me Tibor Jozsef Lebovics, Me Peter Mendell, Me Pierre Messier, Ad. E., Me Aubrey Miller, Me Jean Pierre Pilon, Me Gil Rémillard, O.C., O.Q., Ad. E., Me Robert E. Reynolds, Me Gérald Roiter, Me David Rosenzveig, Me Gordon M. Selig, Me Richard S. Uditsky, Me Michael Vineberg

Télécharger la mosaïque commémorative

 
       

 

Signups closed for this activity

TO CONSULT

Allocutions prononcées lors de la Rentrée judiciaire :

Album photos « Rentrée judiciaire 2019 »