Service de mentorat (conjoint)


MANDAT

Ce comité conjoint, formé de représentants du Barreau de Montréal et du Jeune Barreau de Montréal, a le mandat de déterminer les grandes orientations dans la gestion du service de mentorat, qui consiste à jumeler des avocats afin de créer une relation d'entraide d'une durée minimale de six mois. Son but est, d'une part, de briser l'isolement et de répondre à des interrogations liées à la pratique du droit que tout avocat, peu importe le nombre d'années de pratique, peut avoir et, d'autre part, de guider les plus jeunes avocats dans la pratique du droit.

MEMBRES 2018-2019

Me Claude Girard, président, Mes Stéphanie Beaulieu, Tiziana Di Donato, Marissa Frishman, Elsa Kelly-Rhéaume, Nathalie Lefebvre et Chantale Massé.

RAPPORT DU PRÉSIDENT 2018-2019

Le comité a poursuivi ses activités au cours de l’exercice. Celui-ci s’est fait sous le signe de la continuité des objectifs du service.

  • Publiciser différemment le service de mentorat :
    L’existence du Service de mentorat est d’abord publicisée à la première page du site Internet du Barreau de Montréal. Un encart invitant les membres du Barreau au service de mentorat y est clairement identifié. Celui-ci se trouve relié électroniquement à un onglet décrivant l’ensemble des ressources du Service de mentorat mises à la disposition des membres du Barreau. Il faut de plus noter l’existence d’un autre lien virtuel qui relie le site du Jeune Barreau de Montréal à celui du Barreau de Montréal à l’onglet du Service de mentorat.
  • Établir une banque de mentors :
    Les membres du comité ont continué leurs démarches auprès de mentors potentiels au cours de l’année. Une « banque » de mentors est mise à jour régulièrement. Elle permet à la directrice générale d’effectuer les jumelages mentor/mentoré.
  • Établir un réseau de contacts en matière de mentorat :
    Le Service de mentorat a délégué une des membres du comité afin d’assister à une rencontre impliquant divers organismes en matière de mentorat. Le thème de cette rencontre portait sur la technologie pour les services de mentorat. Cette implication permet également aux membres du comité de rester à l’affût des meilleures pratiques en matière de mentorat.
  • Revoir le suivi des jumelages afin qu’il soit bien personnalisé et bien encadré :
    Les membres du comité ont poursuivi leurs efforts afin d’assister la directrice générale dans le suivi des jumelages. Cette première intervention après le jumelage des mentors et mentorés permet de savoir si les jumelages effectués par le Service répondent aux attentes des membres qui y ont recours.
  • Activité de rencontre avec des mentors :
    Les membres du comité ont mis sur pied une activité de rencontre de mentors le 21 mai 2019. À cette occasion, l’honorable Louise Mailhot, O.Q., Ad.E., avocate-conseil chez Fasken et ancienne juge à la Cour d’appel du Québec, prendra la parole afin de souligner l’importance du mentorat.
    De plus, les participants à cette activité seront invités à rencontrer, par petits groupes, des mentors de renom réunis pour l’occasion. Ils parleront d’abord de leur expérience à titre d’avocat dans leurs différents domaines de pratique du droit puis ils entretiendront les participants au sujet de leur rôle de mentor.
  • Présentation d’une application de jumelage en matière de mentorat :
    Les membres du comité ont rencontré Mme Catherine Légaré, de ÉLO, une application de jumelage en matière de mentorat. Celle-ci a fait la présentation de cette nouvelle application qui a été mise en service à la fin de l’année 2018. Elle a expliqué aux membres les différentes caractéristiques de son fonctionnement.
  • Jumelages :
    Le Service de mentorat a effectué 32 jumelages au cours de l’exercice. Il totalise à ce jour 571 jumelages depuis sa mise en place en août 1999.

- Claude Girard, avocat

À CONSULTER