Liaison avec le Centre de justice des premiers peuples de Montréal (CJPPM)


MANDAT

L’objectif premier du comité est d’amener les avocates et les avocats pratiquant en droit des affaires à s’impliquer davantage dans les activités du Barreau et d’affermir ainsi une plus grande représentativité au sein du Barreau.

MEMBRES 2016-2017

Mes Elfride-Andree Duclervil, Marie-Ève Lachapelle-Bordeleau, Éric Lépine, Alexandra Olshefsky, Nathan Richards et Nicolas Welt.

RAPPORT D'ACTIVITÉS 2016-2017

Le 1er juin 2016 ouvrait le Centre de justice des Premiers peuples de Montréal. Sa mission est à la fois de proposer des solutions de résolution de conflits alternatives, en partenariat avec les différents acteurs du système judiciaire montréalais, et d’informer, d’une part, la population juridique des enjeux autochtones de Montréal et, d’autre part, la population autochtone de ses droits et de ses obligations tant en droit criminel que pénal, civil et familial.

À la suite d’une rencontre très intéressante avec la coordonnatrice de ce centre, la directrice générale recommandait au Conseil de créer un comité de liaison avec le Centre de justice des Premiers peuples de Montréal. Elle souhaitait que ce comité ait entre autres la tâche d’analyser la réalité autochtone montréalaise et de la faire comprendre aux membres du Barreau de Montréal. Le comité a été créé le 31 août 2016, avec une certaine latitude quant à l’élaboration de son mandat.

Une première rencontre a eu lieu le 5 octobre 2016 lors de laquelle il a été question de la tenue éventuelle d’activités de formation sous forme de conférences et du développement d’outils d’information (dépliant, guide ou autre).

Or, en octobre, la coordonnatrice du centre démissionnait de son poste, laissant le comité sans possibilité de liaison. Les membres du comité ont tout de même recommandé de maintenir le comité et de surveiller l’évolution de la situation afin de voir si une collaboration sera possible dans le futur.

QUESTIONS/COMMENTAIRES?

Communiquez avec:
Me Nathalie Guertin,
directrice des affaires juridiques

Intéressé(e) à faire partie de ce comité?