Éthique et image de l'avocat


MANDAT

Le comité a le mandat de trouver des mesures qui doivent être prises pour améliorer l’image de l’avocat et de la justice. Il appert, en effet, que les contributions positives des avocats dans la société ne sont jamais, ou très peu, citées et le comité doit étudier la question et suggérer des moyens pour améliorer la situation.

MEMBRES 2017-2018

Me Anne-Andrée Charrette, présidente, Mes Chantale Beaudin, Marie-Josée Belhumeur, Yannick Chartrand, Hélène Desgranges, Gabriele Di Genova, Patrick Garon-Sayegh, Michel Ghali, Alexandra Hodder, madame la juge Sylvie Lachapelle, Me Stéphanie Rassam et l’honorable Danielle Turcotte.

RAPPORT DE LA PRÉSIDENTE 2016-2017

Le comité tient à remercier le président sortant, Me Frédéric Carle. Fort de l’engagement et du dynamisme qu’il a su insuffler, le comité s’inscrit dans la continuité.

Au cours du dernier exercice, le comité avait recommandé au conseil d’effectuer des représentations auprès des instances compétentes en vue de favoriser la formation continue obligatoire en matière de déontologie, d’éthique et de courtoisie professionnelles. La résolution adoptée par le Conseil des sections en septembre 2016, prévoyant que trois des 30 heures de formation soient réalisées dans ce domaine, sera analysée par le Conseil d’administration de l’Ordre et le comité de la formation continue obligatoire. La période de référence 2017-2019 sera l’occasion pour le comité de déterminer les besoins, recenser les formations et les conférences existantes et émettre des recommandations sur leur pertinence.

Actualiser et promouvoir le Guide de courtoisie professionnelle demeure au cœur des préoccupations du comité. Ce guide est devenu une référence. Cité dans certaines décisions, il constitue la règle de l’art sur la façon de se présenter et d’agir devant le Tribunal. Le comité reconnaît l’importance de favoriser le développement de la nouvelle culture de la profession qui mise sur la collaboration plutôt que la confrontation. Pour ce faire, il participera activement à l’organisation d’une activité qui aura pour objectif d’amorcer une discussion sur les inconduites et d’y aborder les meilleures pratiques qui permettent de solutionner les manques de courtoisie de la part des collègues.

Le développement accéléré des outils technologiques et des réseaux sociaux imposent des changements dans les pratiques et posent des défis sur le plan éthique. Le comité a amorcé une réflexion sur les enjeux liés à l’utilisation responsable des médias sociaux. Il faut rappeler que l’avocat qui utilise les médias sociaux demeure assujetti à ses obligations déontologiques dans sa conduite au sein de la profession et doit ainsi agir avec courtoisie, dignité et modération. Il doit aussi éviter toute attitude susceptible de nuire à la réputation de la profession. L’intérêt suscité par cette question a mis en lumière l’importance de cibler divers facteurs de risque tels que la protection des renseignements personnels et confidentiels, le respect des confrères et des tiers, et d’évaluer l’opportunité d’en dégager un thème de formation.

Depuis quelques années déjà, des citations suggérées par le comité sont diffusées sous la rubrique Parlons éthique sur la page d’accueil du site Internet du Barreau et dans l’Infolettre. Il nous apparaît opportun de poursuivre la diffusion de ces capsules.

Il en est de même de la mise en œuvre du répertoire des ressources en matière d’éthique et de déontologie. La coordonnatrice du comité, Me Nancy Brouillette, a identifié ces ressources, les a classées selon la liste des sujets faisant régulièrement l’objet de demandes des avocats dans le but de les rendre éventuellement disponibles sur le site du Barreau.

Enfin, le sujet des modes de facturation demeurera à l’ordre du jour et le rapport du Barreau du Québec constituera un excellent point de départ aux discussions ultérieures.

- Anne-Andrée Charette, avocate

OUTILS POUR L'AVOCAT

Les divers enjeux sur l’éthique et l’image de l’avocat vous intéressent?

Consultez la page:
L'avocat et son image



QUESTIONS/COMMENTAIRES?

Communiquez avec:

Me Nancy Brouillette,
directrice des ressources humaines

Intéressé(e) à faire partie de ce comité?