Avocats ayant des carrières alternatives


MANDAT 

La mission du comité est d’offrir une représentativité des avocats ayant une carrière alternative dans les orientations et l’administration du Barreau de Montréal ainsi que d’offrir une tribune d’expression et de réseautage à ces avocats. Le comité a la tâche d’identifier les problématiques et de faire des recommandations au Conseil du Barreau de Montréal sur toutes questions relatives au statut de membre des avocats ayant une profession en dehors de la pratique traditionnelle du droit.

MEMBRES 2017-2018

Me Jérémi Lavoie, président, Mes Simon-Pierre Diamond, Catherine Fugère-Lamarre, Émilie Giroux-Gareau, Carole Grenier, Nancy Leggett-Bachand, Andréanne Malackett, Philippe Roy et Marie-Pier Trudeau.

RAPPORT DU PRÉSIDENT 2016-2017

Cette année constituait la première du comité. L’idée de sa création est venue de la volonté d’avocats aux carrières alternatives, travaillant dans des domaines aussi divers que la gestion, la consultation, la politique et l’enseignement, de participer plus activement aux activités du Barreau, afin de contribuer à la valorisation des carrières alternatives et de faire bénéficier les autres avocats aux carrières traditionnelles des avantages de leurs parcours.

Les travaux initiaux ont porté sur les façons d’atteindre ces deux objectifs. Rapidement, il s’est avéré que la formation obligatoire était un domaine particulièrement pertinent. Un sondage fut mené auprès des membres du comité afin de déterminer les sujets d’intérêt et le type de formation (durée, moment de la journée, etc.) qu’ils jugeaient favorables. La gouvernance, les relations publiques et la gestion se sont révélées être les sujets les plus intéressants.

Le premier événement du comité fut une formation offerte le 21 mars 2017. Intitulée « Le lobbyisme, une solution alternative au droit » et présentée par Me Simon-Pierre Diamond devant une salle remplie de la Cour d’appel du Québec, elle permit de démystifier les rouages d’une discipline qui trouve parmi ses praticiens de nombreux juristes. Le succès de l’événement a confirmé l’intérêt de tous les avocats, pas seulement ceux aux carrières alternatives, pour des formations axées sur des sujets importants pour la pratique sans être techniquement juridiques.

Un autre volet est celui des relations avec les étudiants en droit envisageant des carrières alternatives. Déjà, plusieurs membres du comité participaient à des événements où ils pouvaient parler de leurs expériences. L’existence du comité permet désormais de donner aux différentes organisations intéressées un point de contact. C’est ainsi que le comité a pu recevoir la visite de membres du groupe « Droit autrement » de la faculté de droit de l’Université McGill afin de discuter des possibilités variées qu’offre une formation juridique.

- Jérémi Lavoie, avocat

 

 

QUESTIONS/COMMENTAIRES?