2001-2002 Le très honorable Pierre Elliott Trudeau, C.P., C.C., C.H., C.R., LL.D., D. Litt., M.S.R.

LE TRÈS HONORABLE PIERRE ELLIOTT TRUDEAU,
C.P., C.C., C.H., C.R., LL.D., D. Litt., M.S.R.C.
(À TITRE POSTHUME)

Photos/MedaillesMerites/PETRUDEAUÀ sa séance du 25 avril 2001, le Conseil du Barreau de Montréal décidait de remettre la Médaille, à titre posthume, au très honorable Pierre Elliot Trudeau, C.P., C.C., C.H., C.R., LL.D., D. Litt., M.S.R.C., pour sa contribution à la cause de la justice.

Après des études au Canada et à l'étranger, Pierre Elliott Trudeau se fait remarquer par son engagement social et ses écrits. Il donne entre autres son appui aux travailleurs pendant la grève de l'amiante et participe à la fondation de la revue Cité Libre.

Sa carrière bifurque ensuite vers la scène politique. Dès sa première année comme ministre de la Justice, en 1967, il procède à la réforme de la Loi sur le divorce et à la libéralisation des législations relatives à l'avortement et à l'homosexualité.

En 1969, au cours de son premier mandat comme Premier ministre du Canada, il fait adopter l'un des textes les plus importants, soit la Loi sur les langues officielles, qui garantit le bilinguisme de l'administration fédérale.

il procède au rapatriement de la Constitution et orchestre la rédaction de la Charte canadienne des droits et libertés.

En fin de carrière, il se tourne vers la scène internationale et plaide en faveur de la paix mondiale et de l'amélioration des relations entre les pays industrialisés et le tiers monde.
 

SECTION RELIÉE