Témoignage de Me Noël Saint-Pierre


Contribuer à l’avancement

« Grâce à mon implication au sein du Barreau de Montréal, je sens que je peux contribuer à l’avancement d’enjeux qui me tiennent à coeur. De 2012 à 2015, j'ai été président du Comité sur la diversité ethnoculturelle. En plus d’être un lieu d’échange, ce comité vise entre autres à créer des outils pour améliorer l’accès à la profession pour les jeunes avocats et les avocats issus des différentes communautés culturelles. Mon implication m'a permis de partager mes expériences, d’améliorer mes connaissances et de prendre ma place dans la profession. Depuis des années, le Barreau de Montréal s’implique de plus en plus dans les différentes communautés culturelles montréalaises et est capable de s’ouvrir afin d’être inclusif et accueillant. Je suis fier d’en faire partie. »

Noël Saint-Pierre, avocat

Né aux États-Unis, Noël Saint-Pierre a fait des études en linguistique en Allemagne avant de revenir au Québec où il a fait son droit à l’UQAM. Reçu au Barreau du Québec en 1981, Me Saint-Pierre a commencé sa carrière en pratique privée dans un cabinet qui se spécialisait en droit du travail, droit de l’immigration et droit social. Il a ensuite rejoint les rangs de la Centrale des syndicats du Québec (autrefois la CEQ) où il était responsable des relations internationales, avant de travailler au sein du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Par la suite, au début des années 1990, Me Saint-Pierre a fait un retour à la pratique privée qu’il n’a pas quittée depuis.

La pratique de Noël Saint-Pierre se partage entre le droit de l’immigration et les droits de la personne. Me Saint-Pierre a été très actif dans la reconnaissance des conjoints de même sexe et a été impliqué dans le processus qui a mené à l’union civile du Québec.

Grand défenseur des droits de la personne, Noël Saint-Pierre a été membre du comité sur les communautés culturelles du Barreau du Québec pendant près de 10 ans et, de 2012 à 2015, président du comité sur la diversité ethnoculturelle du Barreau de Montréal. Ce comité, qui compte une quinzaine de membres, organise des conférences et des formations sur les droits de la personne et veut sensibiliser les membres du Barreau de Montréal à l’intégration des membres issus des communautés culturelles. Me Saint-Pierre est également impliqué dans sa communauté.

Il a été vice-président de la Ligue des droits et libertés et a siégé au comité stratégique des partenaires communautaires du Service de Police de la Ville de Montréal.