Témoignage de Me Lauréanne Vaillant


Côtoyer des gens inspirants

« Au départ, j'hésitais à choisir mon programme universitaire. Plusieurs domaines m'intéressaient: comptabilité, journalisme, droit. Je n'ai jamais regretté d’avoir opté pour le droit, qui permet d'apprendre et de comprendre les règles qui se cachent derrière une panoplie de situations. Cette discipline, en plus de m’apprendre à développer mes réflexes d'analyse, me permet d’être créative dans la recherche de résolution de problèmes. Ma première implication au Barreau de Montréal remonte à 2012, alors qu’on me demandait de rédiger un scénario de procès simulé en matière criminelle, à être joué par des étudiants du cégep dans le cadre du Salon VISEZ DROIT. J'ai eu la piqûre ! Tant et si bien que je m'implique désormais activement dans l'organisation du Salon VISEZ DROIT et de ses nombreuses activités. D'ailleurs, ne manquez pas la prochaine édition, qui se tiendra en avril prochain au complexe Desjardins. Nous vous réservons plein de surprises! »

Lauréanne Vaillant, avocate

Me Lauréanne Vaillant est passionnée par le droit criminel, une passion qui s’est révélée lors d’un stage d’un an auprès de la magistrature à la chambre criminelle de la Cour du Québec. Assermentée en décembre 2011, elle se joint à l’équipe de Frederick Carle, avocats, un cabinet de pratique privée pour la défense de personnes accusées au criminel et au pénal, après y avoir fait son stage professionnel du Barreau.

La bâtonnière, Me  Magali Fournier, qui lui a confié le mandat d’agir comme maître de cérémonie de la Journée du Barreau 2015 – défi qu’elle a relevé avec brio – ne tarit pas d’éloges à l’endroit de la jeune avocate. « Lauréanne, avec son dévouement et son énergie contagieuse, c’est LA personne que tu veux dans ton équipe » mentionne la bâtonnière.

Me Vaillant aime les défis que posent les dossiers financiers. Elle a eu l'opportunité, depuis quatre ans, de travailler sur certains dossiers d'envergure, dont la preuve à analyser contient des milliers de fichiers et soulève des questions de droit stimulantes. Elle prend particulièrement plaisir à vulgariser le droit criminel, permettant ainsi à ses clients de mieux comprendre les raisons pour lesquelles elle fait certaines représentations devant la Cour et au procureur de la poursuite.

Énergique et dévouée, Me Vaillant est également l’administratrice responsable du Comité Marketing du Jeune Barreau de Montréal.

Ce qu’elle retient le plus de son implication au sein du Barreau de Montréal, c'est l'accueil. La convivialité des réunions et la bonne humeur contagieuse de membres du comité l'amènent à avoir hâte à la prochaine réunion.