Santé mentale


Le Barreau de Montréal, par l’entremise de son comité des relations avec les membres, souhaite être un vecteur de changement et aborder ouvertement cette réalité en lançant la campagne EN-TÊTE.

Cette campagne vise notamment à rappeler que la santé mentale ne se limite pas à l’évitement des maladies. Elle constitue le fondement de notre fonctionnement personnel et professionnel, de notre bien-être psychologique et physique, tout en s’appuyant sur l’interaction entre l’individu et son environnement. Chez les membres de la communauté juridique, l’environnement moderne pose des défis particuliers, tels la compétition, la pression à livrer des heures facturables et la vitesse de réaction exigée par la technologie. S’il est impossible d’éviter les facteurs de stress extérieurs, on peut assurément augmenter les facteurs de protection grâce au pouvoir que nous avons sur notre propre santé mentale et sur notre environnement. Nous pouvons ainsi être à l’écoute des différentes dimensions de notre fonctionnement psychologique, que ce soit au niveau cognitif (mémoire, organisation, vivacité d’esprit, obsessions, préoccupations exagérées), affectif (fluctuations d’humeur, hypersensibilité, irritabilité, tristesse), comportemental (baisse de motivation, erreurs inhabituelles, niveau d’activité réduit), consommation (alcool, nourriture, médicaments, achats) et relations interpersonnelles (conflits, détachement, passivité, agressivité).