Me Philippe Roy


Les carrières parallèles de Me Philippe Roy

Par Pierre-Luc Beauchesne, avocat
(Article diffusé le 22 octobre 2019)

Me Philippe Roy a deux emplois à temps plein. Il est maire de Ville de Mont-Royal et occupe un poste de vice-président chez Groupe Financier PEAK où il conseille le chef de la direction en matière de communications, relations médias et relations gouvernementales. Malgré cette dualité atypique, Me Roy se définit avant tout comme un avocat, notamment car ses expériences professionnelles, tant en politique municipale qu’en relations publiques, lui ont fréquemment permis de se retrouver au cœur du processus de création des lois et des règlements.

Père de trois garçons, aujourd’hui âgés de 14, 16 et 18 ans, Me Roy a une feuille de route bien remplie. Après une courte incursion dans les Forces armées canadiennes, il a décidé d’entrer à la Faculté de droit de l’Université de Montréal avec la ferme intention de devenir avocat et de pratiquer le droit. Après son admission au Barreau et l’élection fédérale de 1993, il a été adjoint parlementaire à la Chambre des communes pour la députée bloquiste Pauline Picard jusqu’en 1996. Cette première expérience dans la sphère politique a donné le ton à une carrière qui s’est éloignée d’une pratique plus traditionnelle du droit.

Tout en complétant un certificat en relations publiques à l’Université McGill, Me Roy a occupé le poste de directeur des communications à la Fraternité des policiers et policières de Montréal pendant trois ans. En 1999, il s’est joint au Cabinet de relations publiques NATIONAL où il conseillait des entreprises en matière de relations publiques et de relations gouvernementales. De 2002 à 2003, il a été attaché de presse du maire de Montréal avant de se joindre à l’Autorité des marchés financiers à titre de porte-parole et de responsable des relations médias jusqu’en 2008. Me Roy a ensuite fait un retour dans le secteur privé, chez Ryan Affaires publiques, une firme de lobbyistes, de 2008 à 2018.

Depuis 2019, Me Roy gère les aspects administratifs et les enjeux reliés aux mandats qui relèvent du président chez Groupe Financier PEAK, une société d’investissement et de gestion de fonds dont le siège social est à Montréal. Tout au long de sa carrière en relations publiques et gouvernementales, sa formation de juriste a sans cesse été sollicitée en raison des nombreux aspects légaux reliés au travail d’un lobbyiste ou d’un responsable des communications. Me Roy souligne malgré tout que les avocats sont peu présents dans ces milieux, alors qu’ils sont pourtant les mieux équipés et les mieux formés pour faire des relations gouvernementales.

Parallèlement à sa carrière en relations publiques, Me Roy a fait le saut en politique municipale et a été élu conseiller à la Ville de Mont-Royal en 2005 et en 2009, avant d’occuper le poste de maire suppléant en 2010, suivant le départ de la mairesse Vera Danyluk pour des raisons de santé. Par la suite, il a été élu maire en 2010, 2013 et 2017, et ce, à chaque fois par acclamation. Même s’il est devenu maire, un peu par surprise, et qu’il ne s’était jamais imaginé faire de la politique municipale, Me Roy se sent toujours interpellé par la vie communautaire : « En politique municipale, on est en constante symbiose avec les citoyens. Tu es constamment en relations de première ligne avec des gens qui te bombardent de questions, autant lors des conseils municipaux, que lorsque tu te promènes dans la rue ou que tu fais ton épicerie. »

Il ne fait aucun doute qu’une expérience en relations publiques et gouvernementales est un atout pour un élu municipal : « Souvent, c’est moi qui propose une stratégie de communication et qui la met en place. Mais, à l’hôtel de ville, ce sont souvent des décisions difficiles à prendre et c’est important d’être bien entouré et de travailler en équipe. » Pour Me Roy, le rôle d’un élu a bien évolué au cours des années, alors que les municipalités sont devenues de véritables créatrices de milieux de vie.

Les carrières parallèles de Me Roy ont toutefois un point en commun qui est lié au droit et à sa pratique : « À la faculté de droit, on étudie comment une loi est rédigée, comment elle est mise en application et comment on la conteste devant un juge. Au cours de ma carrière et des diverses expériences professionnelles que j’ai vécues, tant en relations publiques qu’à l’hôtel de ville, j’ai toujours été au cœur du processus de création législative et d’élaboration des lois et des règlements. En politique municipale, on doit souvent partir d’une idée et en faire une règle de droit qui aura des impacts sur la vie de milliers de personnes. C’est pour ça que je me suis toujours considéré avant tout comme un avocat et que je n’ai jamais senti que j’avais totalement quitté la pratique du droit. » Pour Me Roy, l’avocat, peu importe le milieu où il pratique, a plus que jamais un rôle important, mais surtout rassurant. Dans un monde en perpétuels changements, l’avocat est là pour que les transformations se fassent dans un certain ordre.

Me Roy n’a jamais eu de plan de carrière dessiné à l’avance et a trouvé son chemin, ou plutôt ses chemins, d’une opportunité à l’autre. Mais, plus que tout, le parcours professionnel de Me Philippe Roy nous invite à nous impliquer dans notre communauté et à rester en contact avec ce qui se passe sur la rue.