Me Jacques Tousignant


Me Jacques Tousignant : la négociation raisonnée, un concept gagnant
par Cyrus Toussi, avocat*

La négociation raisonnée vous dit-elle quelque chose? Les tribunaux débordés en font un sujet d’actualité qui commence à faire son chemin. En effet, cette approche rentable a de plus en plus d’adeptes et gagne du terrain. Me Jacques Tousignant appliquait, quant à lui, cette méthode de règlement des conflits bien avant le temps.

Né dans une famille modeste, Me Tousignant a complété avec succès sa Licence en Droit à l’Université de Sherbrooke en 1973 et il est membre du Tableau de l’Ordre des avocats du Québec depuis 1975. Il occupe aujourd’hui le poste de vice-président des ressources humaines du groupe Gesca, société regroupant plusieurs quotidiens, le plus connu étant certainement le journal La Presse. De plus, Me Tousignant occupe également la présidence de l’Association Paritaire en Santé et Sécurité dans le secteur de l’imprimerie. 

Malgré un curriculum vitae plus qu’impressionnant et un emploi du temps bien rempli, notre Figure de Maître ne s’en rengorge pas. Timide et humble de nature, sa première réaction, lorsqu’il a été approché pour être une Figure de Maître, fut négative! Être sous les projecteurs dirigés par ses pairs ne l’enchante guère! Pour lui, c’est l’entente cordiale entre patrons et employés qui prime. En effet, un employé satisfait au travail, fera un employeur gagnant. 

Déjà, étudiant en droit, Me Tousignant porte un intérêt marqué pour le droit du travail. Au début de sa carrière, il pratique dans ce domaine chez Pouliot Mercure, où il deviendra associé, jusqu’en 1985; après cette date, il est responsable des relations de travail de la Société de Transport de la Communauté Urbaine de Montréal. C’est en 1987 qu’il devient vice-président, et ce jusqu'à ce jour, du Groupe Gesca, dont les bureaux sont situés dans l’édifice de La Presse. 

Dès le début de sa pratique, Me Tousignant a prôné la négociation raisonnée. Pour lui, la négociation c’est une philosophie qui englobe le positif et le raisonnement. Devant un raisonnement solide et bien fondé avec un sentiment de «non partisannerie», nul ne peut résister. Seule cette méthode de négociation peut nous éviter le piège de la démagogie. 

La philosophie de notre Figure de Maître, c’est la négociation raisonnée des règlements de conflits. Il utilise cette méthode depuis plus de 25 ans. «Ce qui est bien de Jacques, c’est qu’en négociant, il nous explique la raison pour laquelle il ne peut nous accorder notre revendication» rapportait un des chefs syndicaux. «Il est un bon négociateur et il est juste» poursuit-il. Cette méthode porte fruit car, depuis le début de son règne au sein du groupe Gesca, il y a de cela 13 ans, il a négocié plus de 85 conventions collectives et il n’y a jamais eu de conflit majeur. «Certes», dit Me Tousignant, «il y a des syndicats avec lesquels il est plus difficile de négocier, mais cela fait partie de mon travail.» 

L’une des clefs de son succès est sa conception de la santé et sécurité au travail. Pour lui, il s’agit d’un aspect qui ne se négocie pas, l’employé y a droit. Selon notre Figure de Maître, pour qu’un employé soit heureux et efficace dans son travail, c’est la moindre des choses que son employeur lui offre un environnement sécuritaire. «Il y va de la dignité des employés» dit-il «peut-être parce que j’ai trop vu mon père travailler dans des conditions souvent déplorables que m’est venue cette façon de penser». 

Si cette philosophie pouvait servir d’héritage à tous les employeurs du Québec, cela serait le gage d’un avenir plus sécuritaire et plus harmonieux pour les employés et une paix industrielle pour les employeurs!

_________________

*Me Cyrus Toussi  est responsable des ressources humaines pour le Groupe Tower International Inc., une compagnie de FedEx Trade Networks.