Capsule mentorat




Bien des mentors souhaitent s’investir dans un processus de mentorat mais
craignent l’investissement de temps. La relation mentorale (d’une durée moyenne
de 6 mois) exige une participation dynamique des deux parties mais c’est la
qualité de ce que l’on partage plus que la quantité de temps que l’on y consacre
qui compte d’abord.


Il est possible de faire preuve de disponibilité et de souplesse tout en ciblant des
occasions simples qui ne requièrent pas un investissement de temps substantiel.
Le mentor peut, par exemple :

  • Inviter son protégé à l’accompagner lors d’une activité de réseautage;
  • Cibler une activité de formation conjointe qui sera d’intérêt pour le mentoré
    et le mentor
    ;
  • Partager une bouchée ou un café de temps en temps;
  • Fixer des rencontres téléphoniques périodiques de 15 minutes pour un soutien assidu;
  • Échanger par courriel sur une base régulière pour prendre des nouvelles.