Ernest-Cormier et l’édifice qui porte son nom


Ernest Cormier (1885-1980) fut un grand architecte montréalais, l’un des meilleurs au pays pendant la première moitié du 20e siècle. Expliquant pourquoi il mérite qu’un édifice aussi prestigieux que le siège de la Cour d’appel du Québec porte son nom, madame Economides nous fera part du parcours exceptionnel de monsieur Cormier, de la Cour d’appel à la Cour suprême du Canada. Elle n’omettra pas de fournir quelques informations quant aux caractéristiques particulières de l’Édifice Ernest-Cormier, que l’on appelle aussi dans le milieu de la justice, l’ancien nouveau palais. Faisant des liens entre le droit et l’architecture, elle utilisera l’Édifice Ernest-Cormier comme exemple pour approfondir deux aspects qui sont chers à ces domaines : le recours aux précédents et le développement des arguments basés sur les preuves.